Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Belle mais pas cruelle

intro-copie-2.jpg

 

100vegan-copie-1.jpg

 

swatch.jpg

 

crueltyfree01-copie-1.jpg

 

crueltyfree02-copie-1.jpg

 

reponses-copie-1.jpg

 

naturel.jpg  

black-list-copie-2.jpg

 

ingredients-copie-2.jpg

Recherche

Ma Page sur Hellocoton

 

bloglovin

 

bonial – prospectus et catalogues des magasins à proximité pour moins de co2

 

 

 

 

120x90-AAbanner-static

 

 

 

 

 

 

 

 

tag.jpg

26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 02:01

J'hésitais à en parler sur le blog, mais après tout ça concerne les animaux et ça me met vraiment en rage!

 

 

Pour changer un peu, nos chers dirigeants sont toujours du côté de la lâcheté et des lobbys, inccapables de prendre une vraie décision, ils ont décidé le 21 septembre 2012 que la corrida, cette cruelle abomination, était "conforme à la constitution" et n'allait donc pas être abolie.

 

Sachant qu'il y a peu, ce sont les combats de coq qui on été jugés "patrimoine culturel" aux Antilles, à quand de vraies mesures contre les cruautés gratuites envers les animaux??

 

 

Voyons un peu ces deux activités dont la nation s'ennorgueillit :

 

Corrida : "sport" consistant à piquer le taureau avec de longues banderilles avant le combat, afin qu'il perde sa force et sa puissance. Une fois dans l'arène, un gugus en collants agite devant lui un tissu coloré pour l'exciter, sachant qu'il en faut peu vu l'état de l'animal, et pseudo-triomphe en achevant l'animal à coups de pique.

 

Combat de coq : consiste à entraîner le coq afin d'exacerber son agressivité, les priver de nourriture juste avant, les exciter à fond afin qu'il soient hargneux au possible et détruise leur adversaire. Les spectateurs s'amusent du spectacle et prennent les paris.

 

 

Évidemment, aucun animal, que ça soit le taureau ou le coq, n'est en mesure de s'échapper ou refuser...

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Lutrinaë - dans Angry face
commenter cet article

commentaires